Persona

Naga Collective

Quatre femmes se retrouvent dans les limbes, dans un espace anachronique et suspendu qu’elles occupent seules. Cet espace pourrait être ici même ou ailleurs, hier ou il y a dix ans. Là, elles se cherchent, se perdent et se retrouvent. Partagées entre leur intimité et leur envie d’appartenance, nous les voyons évoluer sur scène et découvrir leurs limites, confrontées à celles des autres.
Les regards se tournent autant vers l’intérieur que vers l’extérieur, la tendresse s’alterne avec la violence et le rejet avec l’acceptation. Finalement, il ne reste que le choix entre la solitude ou la vulnérabilité.

Une corde blanche, une corde noire, un mât chinois, des cannes d’équilibre, une table, des tasses, une bouilloire, du thé, des petits gâteaux… Quatre vies, quatre individualités, quatre quêtes. Persona est un tango circassien, un spectacle construit sur la confiance et le contrôle, sur l’écoute de l’autre. Dans cette danse, les partenaires se transforment et se redécouvrent, ils apprennent à suivre et guider à tour de rôle.



Présentation du Projet Persona à Hadja Labib [Tout le Baz'Art  - octobre 2016]



Dates de Diffusion

Dates passées


Étapes de Travail

Dates passées :
12.11.2016
Présentation de Fin de Résidence



Dates de Résidence

10.04.2017 au 16.04.2017
@ Salle Hop
Résidence de Création
24.07.2017 au 30.07.2017
@ Salle Hop
Résidence de Création
Dates passées :
13.03.2017 au 19.03.2017
@ Salle Tô
Objectifs de la Résidence
Résidence de Création
16.08.2016 au 21.08.2016
@ Salle Hop
Objectifs de la Résidence
Année de création : 2018    | Salle 
COMPAGNONNAGE
Mât chinois, corde verticale, équilibre sur les mains, capilotraction, contorsion, danse, jeu théâtral.

“Si tu ne saisis pas la petite racine, le petit grain de folie chez quelqu’un... tu ne peux pas l’aimer. […] Le point de démence de quelqu’un est la source de son charme même.”- Gilles Deleuze Est-ce que les folies, les démences, les désordres... sont intrinsèquement des défauts et des problèmes ?
Est-ce qu’on ne nie pas toute une dimension de notre condition humaine en cachant nos émotions dites ‘négatives’?
Ne devrions-nous pas, finalement, sortir nos troubles de leurs coffres, les serrer dans nos bras et les faire danser avec ceux des autres?

Mentions


Equipe artistique

  • De et avec : Viola Baroncelli, Jatta Borg, Maria José Cázares & Mari Stoknes
  • Aide à la dramaturgie et à la mise en scène: Virginie Strub
  • Collaborateurs artistiques / Regards extérieurs : Sara Lemaire, Hanna Filomen Mjåvatn, Chloé Beillevaire, Catherine Magis
  • Création costumes : Eugénie Poste
  • Création son : Julia Emmery
  • Création lumière: Jere Mönkkönen
  • Technicien son et plateau : Jere Mönkkönen ou Sybille Van Bellinghen
  • Administration, Production et Communication : María José Cázares
  • Diffusion : Espace Catastrophe / Flavia Ceglie
  • Production : Naga Collective, TRABEM project

Un spectacle de Naga Collective

Coproduction & Compagnonnage [Accompagnement de la production & diffusion du spectacle] : Espace Catastrophe – Centre International de Création des Arts du Cirque

Coproduction : Maison de la culture de Tournai – Centre Culturel Transfrontalier (BE)// CAS Centre des Arts Scéniques (BE)// Service du Cirque, des Arts forains et de la Rue, Fédération Wallonie-Bruxelles (BE) // Fond National Pour la Culture et les Arts - FONCA (MX)

Résidences de création : Espace Catastrophe - Centre International de Création des Arts du Cirque [BE], Centre Culturel Wolubilis [BE], Latitude 50 – Pôle arts du cirque et de la rue [BE], Théâtre 140 [BE], La Grainerie – Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance [FR], Festival Internacional de Circo y Chou – FiCHo [MX], Airesis [MX], AgriSirkus [FI]

Soutiens : ILES Artist Project, Théâtre National – Festival XS, Bureau International Jeunesse – Programme Artichok 

À télécharger